12 Modules de Spécialisation

Conditions d’admission :


  • Min. Bac+3 et 5 ans d’expérience professionnelle en RH, Communication, Paramédical, Médecine, Ingénierie, Enseignement, Education de l’enfant ou de l’adolescent ou toute autre discipline similaire.
  • Entretien Oral
  • Fiche d’inscription complète
  • Contrat d’engagement signé.
  • Code déontologique et Charte éthique signés.

Syllabus :


  • 5 Modules en tronc-commun
  • 12 Modules de spécialisation
  • 5 Exigences Déontologiques
  • Les devoirs filmés et/ou enregistrés
  • Le mémoire

Modules de spécialisation

HYPN1 : Hypnose Niveau 1
(4 jours = 36 heures)
Formateur : Michel Gagné Dans ce module de niveau 1, vous apprendrez :
- Qui est Milton Erickson
- Les 4 clés essentielles du rapport hypnotique
- Les 7 étapes du protocole hypnotique
- Les inductions et indices de transe hypnotique
- A maitriser la voix, le débit et la tonalité
- Les suggestions directes et indirectes
- Les stratégies d’inuence et d’acceptation
- 3 techniques de base : Blitz, revivication et boucles conversationnelles
- Les processus de transformation
HYPN2 : Hypnose Niveau 2
(4 jours = 36 heures)
Prérequis : HYPN1
Formateur : Michel Gagné
Dans ce module de niveau2, vous apprendrez à régler, avec différentes techniques, les problématiques suivantes :
- Confiance et Estime de soi
- Dépression et anxiété
- Douleur
- Arrêt du tabac
- Gestion du poids
- Phobies
- Addictions
- L’hypnose générative, la Golden Box, l’Imagerie Mentale Dynamique, la technique « reconnaître et conrmer », «nourrir les démons » .
- Et bien plus encore…
ATH1 : Art-Thérapie Niveau 1
(4 jours = 36 heures)
Formatrice : Ghizlaine Chraibi
Parce qu’il n’est pas toujours possible de mettre des mots sur nos maux, l’Art-thérapie permet d’exprimer nos émotions, de dépasser nos difficultés personnelles et d’apaiser nos angoisses, par un médium autre que la parole qui peut s’avérer bloquante parfois. En effet, le principe de cette discipline est de mettre la peinture, le modelage, la sculpture, l’écriture au service du développement personnel et d’un mieux-être psychologique.
Ce module de niveau 1, à travers son approche pédagogique expérientielle, vous permet de vivre, sur ces 4 jours, diverses séances thérapeutiques à travers diverses thématiques, telles que : l’enfant intérieur, l’ancrage, l’envahissement, la sexualité, le plaisir, le couple, apprendre à dire non, faire confiance à son intuition, développer sa spiritualité, amplier sa confiance et estime de soi, s’autoriser pleinement de vivre, libérer la culpabilité, dépasser la douleur physique ou psychique etc… Il s’agit donc plutôt d’un atelier-formation durant lequel certaines problématiques seront soulevées pour vous dans ce processus. Nous vous invitons bien évidemment ensuite à continuer à dérouler votre mieux-être en séances individuelles, ultérieurement si nécessaire.

Pourquoi cette approche pédagogique ? Parce que quoi de mieux que de vivre un processus dans sa chair avant de pouvoir accompagner quelqu’un à travers cette même approche !

Le module d’Art-thérapie tel que nous le donnons à l’IMPI, passe par le médium du Collage et de la Peinture, par celui de l’Ecriture, du Modelage et de la Sculpture et enn à travers le Jeu de Sable.

Issu de la psychologie analytique de C.G. Jung, la thérapie par le jeu de sable est une méthode particulièrement efficace. Il s’agit pour le patient de donner forme, avec du sable et des figurines, aux images surgissant des profondeurs du subconscient. Un processus en découle, favorisant la guérison, la transformation et l’épanouissement de la personne entière tant sur la plan physique que psychique. Cette suite de réalisations créatives engendrées spontanément, stimule l’expression de l’imaginaire en l’externalisant dans un bac à sable. En ce sens, la thérapie par le jeu de sable est spécialement indiquée pour des personnes trop mentales souffrant de dépression, de troubles psychosomatiques, de traumatismes remontant à la petite enfance, entre autres. La méthode peut servir de complément à une thérapie verbale. Elle est également très appropriée pour les enfants nécessitant un suivi thérapeutique.

ATH2 : Art-thérapie Niveau 2
(4 jours = 36 heures)

Formatrice : Ghizlaine Chraibi
Dans ce module de niveau 2, vous vous exercerez en binômes et sous la supervision du formateur à donner des séances d’Art-thérapie telles que vécues en niveau 1.
Il s’agira également de repartir avec les plans stratégiques des rencontres et protocoles d’accompagnement séance après séance, pour guider la personne vers ses objectifs.
NARR1 : Approche Narrative Niveau 1
(4 jours = 36 heures)
Formateur : Nordine Lahlou

Qu'est-ce que l'approche narrative ? Une démarche vers un renouveau identitaire

L’approche narrative de Michael White et David Epston, considère que l’identité de l’individu est construite par ses relations et les histoires racontées à son propos. Elle propose une déconstruction des relations de pouvoir dans lesquelles l’individu se sent isolé et enfermé face à son problème, puis la reconstruction d’histoires alternatives dans lesquelles les individus retrouvent une relation avec leurs rêves et leurs aspirations. Un des grands points forts de cette formation est que vous de saurez guider l’individu dans la recherche et la reconnection avec ses ressources cachées, celles qui n’ont pas été prises en compte au regard de leur histoire « dominante ».
Dans ce cours de niveau 1, vous visiterez les concepts de base de la thérapie narrative, en suivant le déroulé suivant :
a) le client décrit le problème (son scénario dominant),
b) le client est encouragé à adopter des perspectives alternatives à travers la déconstruction des récits actuels,
c) le thérapeute aide le client à créer des récits plus utiles et plus satisfaisants.

NARR2 : Approche Narrative Niveau 2
(4 jours = 36 heures)
Prérequis : NARR1
Formateur : Nordine Lahlou

Dans ce cours de niveau 2, vous expérimenterez :
a) la conception narrative de la vie :
La vie doit donc être considérée avant tout du point de vue de celui qui en fait le récit. Les « réalités » sont construites socialement à partir des modes habituels d’interaction, d’alimentation, de logement, de transport, d’éducation. Au fil du temps les individus finissent par oublier que ce qu’ils perçoivent de leur « réalité » n’est que le fruit des constructions mentales de leur communauté. Ces constructions deviennent des histoires qui véhiculent des normes et des dogmes (valeurs et croyances, coutumes, institutions, règles et lois) et qui exercent un pouvoir ou contrôle socio-culturel invisible. Or, l’identité d’une personne n’est pas le résultat d’un compte-rendu descriptif des événements qui ont marqué sa vie. L’identité se construit plutôt à partir des histoires racontées à son propos, donc à partir des relations avec les autres. Ce sont les récits à propos de leurs expériences et validés par les autres qui donnent forme à l’identité. Une personne qui est perçue comme agressive, anxieuse, timide…etc, peut se conformer à une histoire qui l’enferme dans ses identités. La compréhension de l’influence restrictive de ces histoires dites dominantes car elles limitent les choix de l’individu, permet d’en modifier certains aspects et d’en construire de nouvelles plus aidantes

b) L’externalisation du problème :
Le client est invité à considérer son problème/symptôme comme extérieur à lui, donc de s’en dissocier. Les questions de l’intervenant ne portent donc pas sur la personne mais sur le problème (non pas la personne anxieuse, mais l’anxiété). La personne n’est pas le problème. L’extériorisation du problème permet de dissocier l’identité de la personne de l’histoire qui véhicule le problème, de responsabiliser le sujet sur ses propres solutions, et de percevoir des solutions alternatives non encore sollicitées.
c) L’expertise du client au coeur de la relation :
La démarche narrative intègre les approches collaboratives qui considèrent que “le client est celui qui sait”. Les personnes qui ont une demande de changement sont considérées comme les auteurs et experts de leur propre vie. Ayant écrit leur propre histoire, ils sont capables d’en écrire d’autres, porteuses de solutions, de compétences et ressources à mettre en oeuvre pour résoudre le problème des histoires précédentes.

d) Une approche collaborative de la conversation narrative :
La collaboration entre praticien et client va s’engager comme une conversation bienveillante, respectueuse, ni culpabilisante, ni normalisante ou pathologisante,et qui place la personne au centre de la relation. Si le client est au centre, le praticien est décentré, se situant dans une attitude de non-savoir, de curiosité et de perplexité. Le praticien des approches narratives travaille dans le cadre de référence du client sans essayer de le modifier. Des techniques spécifiques de conversation dirigent l’attention sur les « exceptions » c’est-à-dire les compétences utilisées par les personnes et les groupes lorsqu’ils ne sont pas confrontés au problème. Guidée par des cartes, les situations vont être abordées avec des angles multiples et des niveaux diérents. La conversation narrative va inviter le client à explorer des territoires inconnus, à la recherche des clés d’une nouvelle histoire à écrire, une histoire qui reconnecte la personne avec ses profondes aspirations, ses valeurs et ses rêves, une histoire qui libère au lieu d’enfermer.

e) Une méthodologie d’intervention issue des théories de l’apprentissage :
Le développement d’un individu dépend des conditions de l’apprentissage. Ce dernier est favorisé par un sentiment de protection, qui lui-même permet l’accès à une conscience des émotions subtiles, des intentions, des valeurs et des principes de vie.

MBSI : Mouvement Bilatéral Sensoriel Intégratif
(4 jours = 36 heures)
Formateur : Michel Gagné
On peut dire qu’un impact négatif du passé vous habite lorsque votre cerveau est dépassé par un choc traumatique et n’arrive plus à traiter (ou digérer) les informations comme il le ferait ordinairement. Il reste bloqué sur un événement en particulier, sans que vous en ayez conscience : ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de ces perturbations.
Vous ne pouvez ni changer ni effacer le passé, mais vous pouvez dénitivement ne plus en sourir… grâce à vos yeux !!!
Cette approche révolutionnaire permet de débloquer les mécanismes naturels de traitement de l’information, et ainsi traiter le traumatisme, même de nombreuses années après par un mouvement bilatéral équilibrant les deux hémisphères du cerveau, ce qui permet de libérer la charge émotionnelle reliée au traumatisme.
Cette approche s’adresse à toute personne (de l’enfant – même en bas âge – à l’adulte) souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques.
Il peut s’agir de traumatismes repérables et évidents (violences physiques et psychologiques, abus sexuels, accidents graves, perte d’êtres chers, maladies graves, chocs, incendies, catastrophes naturelles, situations de guerre et attentats)
Mais il peut également s’agir d’événements de vie dicile ou de traumatismes qui passent inaperçus mais peuvent être la source d’émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, fausses couches et ivg, deuils qu’on pense avoir fait, dicultés professionnelles…)
PSTR : Plans Stratégiques des Rencontres
(4 jours = 36 heures)
Formateur : Michel Gagné
Dans ce module, vous ferez l’intégration de toutes les approches et de tous les outils que vous aurez appris jusqu’ici. Ceci pour construire les diérentes stratégies et protocoles d’accompagnement séance après séance, pour guider la personne vers ses objectifs.
Ainsi, vous repartirez avec les protocoles pour traiter les problématiques suivantes :
- Confiance et Estime de soi
- Dépression et anxiété
- Douleur
- Arrêt du tabac
- Gestion du poids
- Phobies
- Et bien plus encore…
PPATH1 : Psychopathologies Niveau 1
(4 jours = 36 heures)
Formateur :

Nicolas Koreicho


Le programme des 3 niveaux permet de découvrir par l’exercice, l’exemple et la clinique l’ensemble de la nosographie psychopathologique.
La dynamique des séminaires est fondée sur l’évolution du mouvement Découverte –Reconnaissance – Adaptation – Traitement – Synthèse.
Dans ce module de niveau 1, vous apprendrez :
- La constitution de la personnalité, spécicité de la personne
- La psychopathologie.
- La sémiologie psychiatrique
- L’Organisation de l’appareil psychique
- Les Conditions de développement de la personnalité chez L’enfant et l’adolescent
- La distinction névrose, psychose, perversion
- Les névroses
- Les psychoses
- Les états Borderline
- Les perversions
- Les pathologies narcissiques et Criminalistiques.
PPATH2 : Psychopathologies Niveau 2
(4 jours = 36 heures)

Formateur : Nicolas Koreicho
Dans ce module de niveau 2, vous visiterez :
- Le suicide
- Les décompensations
- Les démences, les états confusionnels
- Les types pathologiques
- Les comportements pathogènes
- Emotion, respiration, relaxation
- Les troubles de la personnalité
- Les mécanismes de défense
PPATH3 : Psychopathologies Niveau 3
(4 jours = 36 heures)
Prérequis : PPATH2
Formateur : Nicolas Koreicho
Dans ce module de niveau 3, vous intègrerez :
- La notion de conit psychique
- Les Fixations, régression, dépassement
- La thématique relationnelle, de couple, familiale, sociale
- La sourance au travail, Burn-out, Harcèlement.
- Le traumatisme et la victimologie
- Les grands syndromes
- Les notions de psychopharmacologie
- L’entretien clinique. Transfert et contre-transfert
- L’éthique et la déontologie
- Bibliographie
IDVP : Installer et Développer son Cabinet
(4 jours = 36 heures)
Formateur : Michel Gagné
Ce module est basée sur 3 axes : Vous – La personne à accompagner – La mise en marché.
Lors de cette formation, en plus d’apprendre comment utiliser cette synergie entre ces 3 axes, vous allez également découvrir et apprendre :
- Comment obtenir l’autorisation d’exercer et d’installer votre cabinet.
- A quoi sert la création d’un site internet et de la page Facebook
- La psychologie des couleurs à utiliser dans votre futur cabinet
- Comment devenir irrésistible et attirer à vous les futures personnes que vous allez accompagner
- L’importance de vous spécialiser dans une niche